optimiser son texte

Les techniques pour optimiser son texte et ses liens d’ancrage

Ecrire pour le web ne se limite pas uniquement à la rédaction et à la publication. En effet, l’optimisation d’un texte suppose la maîtrise de certaines techniques. De même, le but est d’attirer le plus grand nombre de lecteurs. Ainsi, l’optimisation est de mise pour atteindre les objectifs. Mais comment faire pour créer un texte optimisé ? Et comment optimiser ses liens d’ancrage ? Retrouvez toutes les réponses dans ce dossier.

Optimiser son texte pour le référencement naturel

Avant toute chose, vous devez comprendre que votre texte sera traité par un robot. Et un robot n’est pas un humain. Il ne peut pas comprendre les sous-entendus ni les 2nd degré. De ce fait, il est impératif d’éviter les mots qui présentent des ambiguïtés. Avant de publier, il faut toujours vérifier le texte et retirer les vocabulaires trop guerriers et étrangers. L’idéal est d’utiliser des termes qui ne disposent qu’un sens et qui sont spécifiques à votre domaine. Par ailleurs, il est aussi nécessaire de soigner la forme du contenu. Dans la mesure où vous souhaitez être lu par vos visiteurs, cette étape est cruciale. Certes, Google ou les autres moteurs de recherche ne considèrent pas les fautes d’orthographe et la forme. Mais la lisibilité est un atout pour retenir vos lecteurs. Si vous souhaitez créer un contenu pertinent et accrocheur, vous pouvez solliciter les conseils d’une agence Web spécialisée dans l’optimisation des contenus. De ce fait, vous pouvez consulter le site betterweb.be et découvrir les services proposés par cette agence, pour vous accompagner au mieux dans la création de vos contenus. Quant à l’optimisation de texte, il faut bien choisir la forme qui facilite la lecture sur les écrans. Puis, Google lui-même examine la taille de police pour optimiser la lecture sur les smartphones et les tablettes. Enfin, pour des textes naturels, accrocheurs et pertinents, vous devez privilégier les mots-clés longue traîne. Ces derniers permettront également à votre contenu de profiter d’une faible concurrence. Notamment plus faible que celle des mots-clés génériques.

Optimiser ses liens d’ancrage

Ancres et liens sont intimement liés. Ils sont alors gages du maillage interne et du netlinking. Les liens d’ancrage sont des éléments essentiels à l’optimisation. Mais sachez qu’un mauvais choix pourrait vous coûter votre visibilité ou même votre site. La première chose à savoir, c’est qu’un lien entièrement naturel contient plusieurs ancres différentes. En même temps, il n’existe pas d’ancre à éviter pour optimiser les liens. Néanmoins, il existe également différents types d’ancres qui peuvent vous aider à créer des liens naturels et optimisés. Entre autres, l’ancre brandée qui n’est autre que le nom du site ou de la marque. L’ancre exacte contient, quant à elle, les mots-clés que vous ciblez. Et les ancres élargies contiennent des mots en lien avec le mot-clé visé. Autrement, il est aussi possible d’employer des synonymes pour obtenir des liens optimaux pour le référencement. Et des ancres neutres comme « cliquez ici » pourraient faciliter la tâche des visiteurs et des moteurs de recherche. Enfin, vous pouvez aussi choisir un lien nu ou une image selon vos besoins.

Dans tous les cas, les liens d’ancrages sont très importants pour mieux placer votre texte dans les moteurs de recherche. Et les ancres qui les composent sont d’une importance capitale pour aider Google. Ou plus particulièrement de lui permettre de comprendre ce qu’il y a derrière le lien. Vous l’aurez donc compris, optimiser un texte et des liens d’ancrage revient à obéir des règles précises.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *