Comment optimiser le contenu de votre blog pour les moteurs de recherche ?

Le SEO d’aujourd’hui consiste à trouver l’équilibre parfait entre le contenu centré sur l’utilisateur et un contenu convaincant pour les robots des moteurs de recherche.

Cependant, réussir à atteindre cet équilibre parfait est peut-être quelque chose qui vous tracasse encore aujourd’hui.

Voici certaines des meilleures pratiques et conseils pour optimiser votre contenu pour les utilisateurs et les moteurs de recherche.

1 – Mettez-vous dans l’esprit de l’utilisateur

Cerner et comprendre les besoins et les intentions de votre public aideront à guider votre stratégie de mots-clés et la création de contenu. Vous pourrez alors fournir la meilleure information pour vos clients potentiels et les moteurs de recherche.

Si vous recherchiez votre produit ou vos services, de quelles informations auriez-vous besoin ? Que contiendraient vos requêtes sur les moteurs de recherche ? Quels sont vos points qui posent problème ? En quoi votre produit ou votre service peut aider à résoudre vos problèmes ?

2 – Oubliez le bourrage de mots-clés

Optimiser les articles de votre blog pour les mots-clés ne consiste pas à incorporer autant de mots-clés que possible dans vos articles. De nos jours, cela nuit en fait à votre référencement parce que les moteurs de recherche considèrent ce bourrage de mots-clés (c’est-à-dire, intégrer les mots-clés autant que possible dans le seul but d’obtenir un classement élevé dans la recherche organique) comme du spam.

Ce n’est pas non plus une bonne expérience pour le lecteur – un facteur de classement que les moteurs de recherche priorisent maintenant pour s’assurer que vous répondez à l’intention de vos visiteurs. Par conséquent, vous devriez utiliser des mots-clés dans votre contenu d’une manière qui ne semble pas artificielle ou forcée.

Alors que le bourrage de mots-clés pouvait être une pratique courante et acceptable il y a dix ans, ce n’est plus le cas aujourd’hui. L’accumulation de mots-clés n’ajoute rien à l’expérience utilisateur. De plus, les robots des moteurs de recherche deviennent plus intelligents et le risque d’être pénalisé pour cette pratique augmente de plus en plus.

Vous pouvez d’ailleurs créer un nuage de mots-clés pour voir ceux qui sont éventuellement sur-utilisés dans votre contenu web.

Une bonne règle de base est de se concentrer sur un ou deux mots-clés à longue traîne par article de blog.

Pourquoi des mots-clés à longue traîne ? Ces mots-clés plus longs, souvent basés sur des questions, gardent votre message concentré sur les objectifs spécifiques de votre public. Les visiteurs du site Web qui recherchent des termes plus long sont plus susceptibles de lire l’article en entier et de vous demander ensuite plus d’informations. En d’autres termes, vous générerez le bon type de trafic : les visiteurs qui convertissent.

3 – Connaître les bases du référencement

Maintenant que vous avez un ou deux mots-clés, il est temps de les intégrer dans votre blog. Quelles sont les meilleures parties de vos messages à inclure ces termes pour que vous obteniez un classement élevé dans les résultats de recherche ?

Il y a plusieurs endroits essentiels où vous devriez essayer d’inclure vos mots-clés : balise title, en-têtes et corps, URL, et meta description, etc. Tous les éléments ci-dessous sont des éléments essentiels sur une page optimisée. Le contenu de chaque page doit être unique et incorporer de manière appropriée les mots-clés.

  • Title : votre titre de la page ne doit pas dépasser 70 caractères et votre mot-clé cible doit être placé au début.
  • Meta Description : les meta descriptions ne devraient pas dépasser 160 caractères et doivent contenir votre mot-clé principal. Le texte doit informer les utilisateurs et les inciter à cliquer sur la page. (Astuce : Commencez avec un verbe d’action comme “apprendre” ou “lire”)
  • H1 : la balise H1 indique aux moteurs de recherche le titre le plus important sur la page et c’est également un repère visuel pour les lecteurs. Un seul H1 doit être utilisé par page.
  • Image alt : décrire l’image est extrêmement important. Les moteurs de recherche ne peuvent pas voir l’image comme les internautes. Il est préférable d’inclure votre mot-clé ici.
  • URL : le mieux est d’avoir une URL la plus courte possible tout en vous assurant d’inclure votre mot-clé principal. Les URLs sont visibles dans les résultats de recherche et peuvent avoir une incidence si les utilisateurs cliquent dessus.
  • Texte : inclure le mot-clé principal dans la partie supérieure de la page et au moins deux ou trois fois dans le reste du texte avec également des variations du mot-clé.

4 – Soyez honnête et précis

Si vous menez les utilisateurs vers votre contenu avec une promesse et qu’elle n’apparaît pas quand ils atteignent le contenu, vous créez une très mauvaise expérience de l’utilisateur. Tout texte présent dans le titre, la méta description, le H1, la balise image alt ou l’URL doit décrire avec précision ce que l’utilisateur trouvera quand il débarquera sur votre page.

5 – Faire des liens

Lier votre contenu vers d’autres pages de votre site est un must absolu. Non seulement ceci permet d’ajouter de la pertinence aux pages mais maintient également l’attention des internautes en les déplaçant à travers votre site web. Ces derniers peuvent alors créer du trafic vers vos pages prioritaires. (Astuce : assurez-vous que votre stratégie de liens privilégie votre cycle de vente. Vous pourrez alors déplacer les utilisateurs tout au long de l’entonnoir de ventes).

6 – Rendre le contenu facile à lire et mémorisable

On ne peut nier que nous sommes à l’ère de la surcharge d’information. Pour lutter contre la fatigue des utilisateurs, il est essentiel de leur donner un contenu qui est facile à digérer. Voici quelques astuces pour créer un contenu facile à lire :

  • Évitez les grands blocs de contenu
  • Utilisez des puces et la numérotation pour les listes
  • Utilisez les balises H2 ou H3 comme sous-titres pour aérer la mise en page
  • Mettez des mots ou phrases en gras ou italique pour faire ressortir les points clés

7- Laisser le contenu s’écouler naturellement

Si vous vous en tenez à toutes les lignes directrices présentées ci-dessus, cela ne devrait pas être un problème. Les mots-clés et les variantes de mots-clés vont naturellement apparaître tout au long du corps du texte, le contenu sera visuellement attrayant et facile à lire, des liens vous aideront à guider les utilisateurs vers d’autres zones de votre site et les robots de recherche pourront explorer facilement la page.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *